Et après la 3e ?

Il existe plusieurs possibilités de poursuite du cursus bilingue après la 3e :

Abibac – LA SpécialitÉ langues, littératures et cultures étrangères et régionales – La section européenne – les filières professionnelles – AzubiBac Pro – Formation post-bac

AbiBac

L’AbiBac est un dispositif mis en place par les Ministères de l’Education français et allemand dans le cadre du traité de coopération franco-allemande (Traité de Mulhouse de 1994).

C’est un examen unique qui permet d’obtenir simultanément les deux diplômes nationaux : le baccalauréat français et l’Abitur allemand (allgemeine Hochschulreife).

Chaque établissement français proposant la section AbiBac à un établissement allemand partenaire où les élèves ont un cursus analogue.

A qui s’adresse l’AbiBac ?

Cette section est ouverte aux élèves ayant suivi un enseignement bilingue au collège ainsi qu’aux élèves de 3ème très motivés ayant pour LV1 l’allemand.

L’admission dans cette filière est réalisée sur dossier.

Quelles sont les matières en Allemand ?

En seconde, les élèves ont 6h de cours d’allemand (langue, civilisation, littérature) et 3 à 4h d’histoire-géographie en allemand.

En première et terminale, ce sont également ces matières qui sont enseignées entièrement en allemand, et ceci quel que soit le choix des options de spécialités prises par l’élève.

Concernant les cours d’allemand :

  • En seconde, ils sont en partie consacrés à la reprise des bases afin de consolider les acquis du collège. Un travail de lecture suivie permet également d’étudier des œuvres littéraires allemandes et de mettre l’accent sur la civilisation allemande.
  • A partir de la première, le travail en littérature et en civilisation est plus présent, avec l’étude de 2 à 3 œuvres par an.

L’objectif en sortie du lycée est l’obtention d’un niveau de maitrise de langue C1 (cadre CERCL).

Concernant les cours d’histoire-géographie :

  • Les grandes lignes du programme français sont reprises avec un accent sur l’histoire et l’espace allemands, ainsi que sur les relations franco-allemandes au cœur de l’Europe. En géographie, on étudie les relations entre l’Homme, la société et l’espace en privilégiant des études de cas sur l’Allemagne (par exemple Berlin).
  • Les élèves peuvent travailler avec un manuel franco-allemand spécifique.

L’épreuve de l’AbiBac

Les élèves passent les épreuves du Baccalauréat français correspondant à leur choix d’orientation.

Pour l’Abitur allemand, ils passent en complément les épreuves spécifiques suivantes :

  • Histoire et géographie :

Épreuves écrites rédigées en allemand, ces épreuves se composent d’une étude de documents accompagnée de questions ou bien d’une dissertation (durée : 2h30 + 2h30 – Coefficient : 1 + 1)

  • Allemand – épreuve orale :

Exposé suivi d’un entretien, devant un jury franco-allemand, (durée : 30 minutes – coefficient 1)

  • Allemand – épreuve écrite :

Commentaire dirigé d’un texte (durée : 4h – Coefficient : 1)

Les lycées proposant l’AbiBac (rentrée 2021) 

La liste est disponible sur le site du ministère de l’Éducation nationale 

Bas-RhinHaut-Rhin
Lycée Marc Bloch – Bischheim
Lycée Robert Schuman – Haguenau
Lycée Henri Meck – Molsheim
Lycée Général Leclerc – Saverne
Lycée Eugène Koeberlé – Sélestat
Lycée Fustel de Coulanges – Strasbourg
Lycée Marcel Rudloff – Strasbourg
Lycée Jean Monnet – Strasbourg
Lycée international des Pontonniers – Strasbourg
Lycée épiscopal Saint-Etienne – Strasbourg (*)
Lycée Stanislas – Wissembourg
Lycée Jean-Jacques Henner – Altkirch
Lycée Camille See – Colmar
Lycée Bartholdi – Colmar
Lycée Alfred Kastler – Guebwiller
Lycée J.H. Lambert – Mulhouse
Lycée Louis Armand – Mulhouse
Lycée Jeanne d’Arc – Mulhouse (*)
Lycée Jean Mermoz – Saint Louis

(*) Établissement privé

La spécialité langues, littératures et cultures étrangères et régionales (LLCER)

Arrivés en classe de première générale, les élèves doivent choisir leur enseignement de spécialité. Parmi les six options les plus retenues, il y a le programme « langues, littératures et cultures étrangères et régionales » (LLCER).

Cet enseignement s’adresse à tous les élèves souhaitant consolider leur maîtrise d’une langue vivante étrangère et acquérir une culture approfondie et diverse relative à la langue étudiée.

En s’appuyant sur des supports variés (œuvres littéraires, articles de presse, films, documents iconographiques, documents numériques…), les élèves étudient des thématiques telles que « le voyage » ou « les imaginaires », tout en pratiquant l’ensemble des activités langagières.

Au programme

Les thématiques proposées dans les différentes langues permettent d’aborder un certain nombre de figures et d’œuvres importantes dans les domaines de la littérature, des arts en général (peinture, sculpture, architecture, musique, photographie, cinéma, télévision ou chanson) et de l’histoire des idées.

Les artistes, les penseurs et leurs œuvres sont replacés dans leur contexte historique, politique et social. Des documents de nature et de périodes différentes sont mis en regard les uns avec les autres pour permettre des lectures croisées ou souligner des continuités ou des ruptures.

L’objectif est d’atteindre, à la fin de l’année de terminale, une bonne maîtrise de la langue, à la fois orale et écrite. La finalité de l’apprentissage des langues vivantes dans le cadre de l’enseignement de spécialité est de viser les niveaux de compétence suivants :

  • le niveau B2 en fin de première ;
  • le niveau C1 en fin de terminale, notamment dans les activités de compréhension écrite et orale.

Les compétences linguistiques sont enseignées en contexte d’utilisation, à l’occasion de l’étude de documents de toute nature, écrits et oraux. Le développement des capacités de compréhension et d’expression passe par une approche comparative entre la langue concernée, le français et les autres langues vivantes étudiées.

Consultez les programmes et ressources en langues, littératures et cultures étrangères et régionales ici

La section européenne

Les sections européennes sont proposées dans de nombreux établissements.

Une discipline non-linguistique (mathématiques, histoire-géographie, etc) est enseignée en allemand à raison d’une à deux heures par semaine.

En lycée professionnel, la section européenne vise également l’acquisition de compétences professionnelles et culturelles via les contacts avec des locuteurs natifs. La discipline non-linguistique enseignée en allemand est le plus souvent choisie dans les disciplines d’enseignement professionnel.

En fin de Terminale, les élèves peuvent obtenir la « mention européenne » basée sur une épreuve orale en langue et un contrôle continu sur l’année de terminale.

Dans le cadre du projet d’établissement, des activités culturelles et d’échanges sont également organisées. Elles visent à faire acquérir aux élèves une connaissance approfondie de la culture germanique.

Pour plus d’informations sur la section européenne, vous pouvez cliquer ici

Les filières professionnelles

Apprentissage transfrontalier

Chez nos voisins allemands, l’apprentissage tourne à plein régime et les entreprises recrutent massivement. Une chance unique pour les jeunes Alsaciens !

Les entreprises allemandes souffrent de plus en plus d’une pénurie de main d’œuvre qualifiée et les Land connaissent un taux de chômage bas comme le Bade-Wurtemberg où le taux de chômage est inférieur à 4%.

A la rentrée 2013, l’apprentissage transfrontalier s’est ouvert à tous les niveaux de formation à l’échelle de l’Alsace, du Bade-Wurtemberg et de la Rhénanie-Palatinat ; et les résultats sont là :

Au début 2017, 70% des apprentis sortants occupaient un emploi (source : OREF Grand Est)

Pour plus d’informations sur l’apprentissage transfrontalier cliquer ici

Bac Pro Transfrontalier

La coopération entre l’Alsace et le Bade-Wurtemberg a permis la mise en place d’un cursus professionnel commun.

Ce n’est pas un AbiBac professionnel mais cela y ressemble beaucoup.  

Certificat Euroregio

 Ce certificat est propre à la région du Rhin Supérieur et récompense l’aptitude des élèves et apprentis français, allemands et suisses qui s’adaptent à des réalités professionnelles et culturelles différentes et cherchent la maîtrise linguistique de la langue du voisin en immersion professionnelle.

Une formation en entreprise à l’étranger, dans la région du Rhin Supérieur, est requise pour obtenir le certificat.

L’entreprise d’accueil propose une formation correspondant à celle dispensée dans l’établissement ou l’entreprise d’origine de l’élève. Les activités déléguées à l’élève visent la maîtrise de compétences prévues dans le programme de formation professionnelle.

La durée de la formation à l’étranger est de six semaines si le séjour se déroule dans un seul pays ou de deux fois quatre semaines s’il se déroule dans deux pays différents du pays d’origine ou de formation.

Plus de renseignements sur le certificat sur le site internet dédié ici  

AzubiBac Pro

Qu’est-ce que l’AzubiBac-Pro ?

L’Azubi-Bacpro – Azubi pour Ausbildung (formation) et Auszubildende (apprenti) – permet aux élèves et apprentis français et allemands d’obtenir, en plus du diplôme de leur pays d’origine, une attestation de compétences signée conjointement par la rectrice de l’académie de Strasbourg et par un représentant de l’instance éducative du Bade-Wurtemberg.

Plus de 230 élèves de l’académie ont suivi ce cursus Azubi-Bacpro en 2018-2019.

Comment en bénéficier ?

Le dispositif Azubi-Bacpro sera proposé aux élèves inscrits dans les formations et les établissements concernés (voir liste ci-après).

Comment se déroule la formation ? 

Elle repose sur un partenariat solide sur l’ensemble du cursus de formation (3 ans) avec un établissement de formation du pays voisin.

Ce partenariat s’appuie également sur les relations avec le monde économique.

La formation des trois années est basée sur un enseignement modulaire réalisé en tandem, un projet donnant du sens aux apprentissages. Elle permet l’acquisition de compétences interculturelles, professionnelles et linguistiques.

Afin de maîtriser la langue de communication professionnelle, l’élève bénéficie :

  • De l’enseignement de la spécialité en langue allemande à hauteur de 3h/semaine
  • D’un approfondissement linguistique de 1h30/semaine
  • 20h/an sont consacrées à l’acquisition des nécessaires compétences interculturelles en vue d’une insertion réussie en entreprise.

Les périodes de formation en milieu professionnel se déroulent dans le pays partenaire (de six à huit semaines) permettent à l’apprenant de s’adapter à la différence et de vivre une mobilité.

Pour aller plus loin :

Article consacré au cursus AzubiBacPro sur le site de l’académie de Strasbourg (source : Académie de Strasbourg)

Liens internet vers les différents établissements :

Les formations post-bac

Quelle formation suivre après le bac ? Voilà une question à laquelle sont confrontés de nombreux jeunes à la sortie du lycée.

Quelle que soit la filière dans laquelle le futur étudiant souhaite se diriger, il existe plusieurs cursus franco-allemands. Il existe de nombreuses filières de formation post-baccalauréat proposant des études franco-allemandes, voire des cursus trinationaux.

On les appelle « cursus intégrés ». Ce sont des formations qui prévoient des études bi ou trinationales reconnues dans les pays concernés. Les étudiants passent une partie importante du temps de formation à l’étranger (de 1 à 3 semestres selon les cas).

Ces cursus sont dits à “doubles diplômes” quand ils mènent à la délivrance de deux diplômes nationaux. Les plus connus sont ceux soutenus par l’Université franco-allemande (UFA) mais il en existe d’autres. L’Université franco-allemande (UFA) est un réseau de quelques 180 établissements d’enseignement supérieur français, allemands et européens.

Vous pouvez consulter notre dernier dossier thématique sur les formations bi et trinationales, ici

Avec environ un millier d’étudiants étrangers inscrits chaque année et un développement de formations bi-trinationales depuis dix ans, l’Université de Haute-Alsace mène une politique
active d’ouverture internationale. Retrouvez toutes les informations ici

Consultez ci-dessous les offres de formations franco-allemandes de l’Université de Strasbourg :